1 Zulkimi

Lessay 50 Manche

Lessay est une commune française, située dans le département de la Manche en régionNormandie, peuplée de 2 253 habitants[Note 1](les Lessayais[1]).

Elle est créée le sous le statut de commune nouvelle après la fusion de Lessay (commune déléguée) et d'Angoville-sur-Ay[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Lessay se trouve dans la péninsule du Cotentin dans le Bocage normand. La bourgade est arrosée par l'Ay et est pratiquement située sur la côte de la Manche, au fond de l'estuaire du fleuve côtier formant le havre de Lessay (ou havre de Saint-Germain-sur-Ay).

Lessay est à 85 km à vol d'oiseau à l'ouest de Caen.

Le point culminant (42 m) se situe sur une pente au point extrême nord du territoire, près du lieu-dit le Moret. Le point le plus bas (5 m) correspond à la sortie l'Ay du territoire et son entrée dans le havre de Lessay, à l'ouest.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Lessay est sur le tracé de l'ancienne ligne de chemin de fer entre Cherbourg et Coutances.

L'agglomération est accessible par la route départementale 900. Elle fait partie du réseau du transport en commun départemental par bus (Manéo) via les lignes 106 Montebourg - Barneville-Carteret, 300 Mortain - Saint-hilaire-du-Harcouët - Avranches - Cherbourg-Octeville, 301 Cherbourg-Octeville - Lessay - Coutances et 302 Granville - Coutances - Cherbourg-octeville.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de Lessay est un toponyme ayant pour origine un mot du latin tardif *exaquium, non attesté, mais qui s'apparente au verbe *exaquare, reconstitué comme possible origine de l'ancien français essever, essiaver qui signifie « laisser s'écouler ». Le substantif « essai » est attesté en jersiais. Il a pour signification « passage pratiqué pour l'écoulement des eaux » et renvoie plus généralement à une notion de conduite d'eau et d'écoulement. Le rapport avec Lessay est évident puisque cette bourgade est au débouché d'un cours d'eau, l'Ay, et est environnée de marécages aujourd'hui partiellement asséchés.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire de Lessay est celle des deux communes fusionnées dont elle est issue.

En 2015, les communes de Lessay et de Angoville-sur-Ay décident de créer une commune nouvelle baptisée « Lessay ». L'arrêté préfectoral fixant les conditions de cette création est publié le 28 septembre et entre en vigueur le [2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

PériodeIdentitéÉtiquetteQualité
1er janvier 2016en coursClaude Tarin Cadre d'entreprise

Jumelages[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2015, la commune comptait 2 253 habitants[Note 2].

20142015
2 2472 253

(Sources : Insee à partir de 2014[4].)

Manifestations sportives et culturelles[modifier | modifier le code]

Les manifestations sportives et culturelles de Lessay sont celles des deux communes dont elle est issue.

Économie[modifier | modifier le code]

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ?

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Les lieux et monuments de Lessay sont ceux des deux communes dont elle est issue.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Georges Desdevises du Dézert (1854 à Lessay - 1942), écrivain régionaliste et auteur en particulier de « Mon vieux Lessay, le pays, les gens, la vie ».
  • Théodore Réaux, industriel fromager, fondateur en 1931 de la laiterie-fromagerie du Val d'Ay, à Lessay, établissements Th. Réaux, où est toujours produit le camembert Réo.
  • Jean-François Le Grand (1942 à Lessay), homme politique, sénateur de la Manche, président du conseil général de la Manche, est né à Lessay et y habite.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Les armes de la commune de Lessay se blasonnent ainsi :
De sable à l'essette contournée d'or[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Pinel, Lessay et son canton, à travers les siècles, Lessay, Charles Corlet, (ISBN 2-85480-079-6)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. ↑Population municipale 2015, légale en 2018.
  2. ↑Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

Carte de la commune nouvelle

Installée sur les 32 hectares de la Grand’Lande de Lessay (Manche), la foire Sainte-Croix rassemble plus de 1500 exposants et accueille chaque année plus de 350.000 visiteurs. Événement agricole unique aux traditions ancestrales, du 8 au 10 septembre 2017, elle réunit une foire aux chiens et à la volaille, quelques 1000 chevaux, ânes et poneys le vendredi, plus de 350 bovins pour le Festival Départemental de l’Élevage.

La foire Sainte-Croix de Lessay, un événement agricole unique en Normandie

Pendant les trois jours de la foire Sainte-Croix plus de 1500 exposants et déballeurs présentent leurs produits allant du matériel agricole, à l’équipement de la maison en passant par les engins de travaux publics, les voitures ou la décoration de jardin.

Une fête foraine rythme les trois jours de foire et pour vous restaurer, direction l’allée des rôtisseurs un lieu haut en couleurs et saveurs de la foire.

La foire Sainte-Croix de Lessay à travers l’histoire

Créée au XIe siècle par les religieux de l’abbaye sainte-Trinité de Lessay, la foire Sainte-Croix qui avait pour but de favoriser le développement du commerce et le peuplement du village ne durait qu’une journée. Pour en savoir plus sur l'évolution de la foire à travers les siècles : rendez-vous sur le site de la Ville de Lessay.

Désormais, la grande foire Sainte-Croix de Lessay se déroule pendant trois jours, tous les ans, le deuxième week-end de septembre. La foire de Lessay, évènement agricole unique en Normandie, est une des rares foires qui a su traverser les siècles.

France Bleu Cotentin en direct au cœur de la foire de Lessay :

A partir du vendredi 8 septembre, France Bleu Cotentin installe son studio sur le stand de la Chambre d’agriculture de la Manche pour partager avec vous les trois jours de cet évènement millénaire.

Vendredi 8 septembre de 12 à 13 heures, la rédaction de France Bleu Cotentin propose un débat "Effet de Manche" en direct de la foire de Lessay.

En première partie se retrouvent autour de la table : Jean-François Legrand, ex président du conseil général de la Manche et François Dufour, ex conseiller régional EELV et co-fondateur du syndicat agricole Confédération paysanne. Au cœur du débat : des sujets d’actualité qui agitent le monde agricole comme la sécurité alimentaire et les revenu des agriculteurs. En deuxième partie, vous pourrez assister à un entretien avec le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert. Au menu de la discussion : les états généraux de l’alimentation, la crise des œufs contaminés…

En savoir plus sur la venue de Stéphane Travert, ministre de l'agriculture.

Le plan de la foire Sainte-Croix de Lessay 2017 :

> Téléchargez le plan de la foire de Lessay.

Pour bien circuler pendant ces trois jours de foire, connaitre les parkings disponibles, les voies de contournement, écoutez les infos routes sur France Bleu Cotentin.

Leave a Comment

(0 Comments)

Your email address will not be published. Required fields are marked *